Profitez de la Livraison Gratuite à Domicile

Top 4 des Techniques d'impressions 3D

Aujourd’hui, le marché de l’impression en 3 dimensions, ou de la fabrication additive propose différents types de machines. Alors pas si simple de se repérer… D’autant plus que chaque appareil a sa propre technologie pour réaliser l’objet en volume… Pour y voir plus clair, faisons un petit tour d’horizon parmi une première sélection de quatre technologies d'impression 3D!

1. FDM - Fuse Deposition Modeling

Prenons d’abord l’imprimante 3D la plus populaire auprès du grand public. La FDM, Fuse Deposition Modeling, ou « Modelage par dépôt de matière en fusion».

Concrètement ? Voilà comment elle fonctionne.

Grace à une tête d’extrusion, un filament de polymère thermoplastique est chauffé à plus de 200°C. La matière ainsi en fusion est déposée par une buse en fine couche pouvant aller de 0.80 à 3mm d’épaisseur. Une fois sur le lit, le polymère durcit en refroidissant. Par la suite, la plateforme descend, et l’imprimante procède de la même façon pour les couches suivantes.

C'est cette technique qui est la plupart du temps aussi utilisée pour les Stylos 3D. C'est à la fois économique et intuitif pour l'utilisateur.

2. SLA - StrereoLithographie Apparatus

La seconde machine fonctionne un peu différemment.

La SLA ou StrereoLithographie Apparatus, est la première technique de fabrication additive jamais inventée. Elle s’appuie sur le principe de photopolymérisation! Et oui, pas évident à lire.

Cette fois-ci, la plateforme est plongée dans un liquide plastique monomère.
Un rayon ultra-violet, orienté par des déflecteurs va venir solidifier à la surface une partie de cette résine. Ensuite, le lit plonge dans la cuve pour laisser apparaître à nouveau du monomère. Le laser recommence alors son travail. L’objet est ainsi solidifié couche après couche. Une fois fini, il est complètement immergé, il ne reste qu’à sortir le modèle du gel, et le tour est joué.

3. Polyjet

Le troisième procédé d’impression 3D est la technologie Polyjet.

Elle fonctionne également sur la photopolymérisation et ressemble beaucoup à nos imprimantes à jet d’encre classiques.

Grâce à ses multiples têtes d’impressions, la Polyjet peut combiner plusieurs matières ou plusieurs couleurs. Ses embouts déposent goutte par goutte de la matière photosensible sur un support de gel, une lampe à ultra-violets vient durcir la matière.

2. Le frittage sélectif par laser - Selective Laser Sintering

Enfin, le dernier procédé est le frittage sélectif par laser, Selective Laser Sintering. Placé dans une cuve, une fine couche de matière en poudre va s’agglomérer à la chaleur d’un puissant laser pointé sur des endroits
précis. La poudre, par fusion, s’assemble et se solidifie. C’est ce que l’on appelle le frittage. Une seconde couche de poudre est ensuite étalée sur la partie déjà formée puis elle est à nouveau frittée.

Il existe aujourd’hui plusieurs technologies d’impression 3D, mais quel que soit le procédé employé, l’objet en volume est toujours une succession de couches en 2 dimensions.

Laisser un commentaire

Articles Similaires sur l'impression 3D

5 Avantages et Désavantages pour choisir son Stylo 3D
5 Avantages et Désavantages pour choisir son Stylo 3D
Dans cet article, vous allez recevoir une liste de points importants qui font qu'un feutre 3D est de qualité ou non. ...
En savoir plus
Le stylo 3D a-t-il un Avenir dans la Chirurgie?
Le stylo 3D a-t-il un Avenir dans la Chirurgie?
Dans un précédent article sur le blog de Speemo, nous avons parlé du futur de l'impression 3D en 3 points clés. Dans ...
En savoir plus
Les bénéfices du Stylo 3D
Les bénéfices du Stylo 3D
La créativité, l'imagination et le domaine du dessin en général ont toujours été au cœur de nos sociétés. Voyons ense...
En savoir plus